Assemblée générale fep - retours sur le 24 septembre 2020

Assemblée Générale FEP - Retours sur le 24 septembre 2020

Le 24 septembre dernier, l'Assemblée Générale de la FEP était organisée à Nice par la FEP Sud-Est; cet évènement initialement prévu en juin avait du être reporté du fait de la crise sanitaire. Plus de 150 personnes ont participé à cette journée "masquée".


Après l'ouverture de l'assemblée générale FEP par Philippe Jouanny, Président de la FEP et Fabrice Fournier, Président de la FEP Sud-Est. Le Président Jouanny est revenu sur les grands faits marquants de 2019 ainsi que les évènements récents et les enjeux actuels. « L’importance de la propreté s’est rappelée à tous. Il faut poursuivre nos efforts pour porter notre expertise et nos savoir-faire, a-t-il affirmé. Avec cette crise, un changement de regard semble se profiler pour une mise en lumière de notre profession. Il faut poursuivre notre action et continuer de démontrer notre professionnalisme. »

Après le rapport du secrétaire général de la FEP, Gilles Rafin ainsi que l'intervention de Bernard Lusson, trésorier de la FEP, chacun des présidents des collèges catégoriels a présenté son rapport.

Cette assemblée générale a aussi été l'occasion de faire le point sur de nombreux sujets importants pour la profession : plan clients, référentiel RSE, santé et sécurité au travail, égalité professionnelle...

Ainsi, Pascal Mologni (référent business du SPENRA) et François Leroux (président exécutif du Fare Propreté) ont fait un état d'avancée du Plan Clients, projet dont l'objectif est de s'adresser aux clients privés comme publics afin de les sensibiliser à faire un achat de propreté plus efficace et responsable au juste prix. En région comme au national, des actions sont menées auprès des acheteurs (réseaux, fédérations de clients...) afin de leur présenter le site www.achat-proprete.com et les clauses types rédigées et intégrables dans leurs cahiers des charges/appels d'offre.  Un point sur la cellule des appels d'offre publics a permis de donner quelques donnnées montrant l'impact de cette action. Au 30 juin, 1/4 des marchés avait fait l'objet d'une alerte auprès de l'acheteur public et près de 300 remarques avaient été formulées suite à l'examen de 640 marchés; enfin, 50% des marchés sont modifiés suite aux remarques formulées.

Le sujet de la transition numérique et tout particulièrement des datas, présenté par Berrnard Lacore, a mis en lumière l'enjeu majeur de la profession concernant ce thème à savoir : comment faire de l’exploitation de ces datas un enjeu de création de valeur y compris monétisable auprès de nos clients dans un contexte où la seule logique est le nombre de m² ? Les données numériques offrent donc des opportunités importantes de développement pour les entreprises de propreté pour proposer de nouveaux services, toujours au plus près des besoins des bénéficiaires, et qui doivent pouvoir être valorisés en conséquent. Elles posent néanmoins des questions d’exploitation et de protection des données personnelles. Le groupe de travail associant les directeurs innovation des leaders du secteur s’est penché sur le sujet, avec l’appui du cabinet spécialisé sur les questions juridiques Lexing - Bensoussan pour savoir qui peut collecter et utiliser quelles données chez les clients ou dans les entreprises, et voir comment la profession peut sécuriser et défendre ses intérêts dans la protection et l’utilisation des données. Une brochure sur les données numériques dans le secteur de la propreté est désormais disponible. 

Jean-Maxime Brodin, référent technique et prévention FEP Ouest a rappelé l'offre technique proposée par la FEP (SVP, webinars mardi de la technique...) et annoncé la sortie du guide des innovations techniques 2020. Le sujet technique et santé, sécurité au travail a été conclu par François Leroux, Président executif du Fare Propreté qui a rappelé les dispositifs à disposition des entreprises sur ce thème et annoncé la sortie de l'offre TPE/PME 100% distanciel. Il a aussi rappelé qu'au regard des résultats de l’étude et des préconisations émises, les partenaires sociaux de la branche ont validé l’intérêt d’une recommandation (nationale) CNAM portant sur l’entretien des dalles vinyle amianté (DVA). La profession est très engagée sur ce sujet et déploie des actions en ce sens s'agissant  de la protection des salariés comme des utilisateurs de locaux ayant des DVA.

L'AG FEP a aussi été l'occasion de lancer le référentiel RSE Propreté. Laurence Acerbo, Présidente du Comité national RSE, a précisé l'importance de cette nouvelle étape. Ce référentiel, fruit d'un travail de concertation avec le concours d'AFNOR Certification, permet à chaque entreprise d'aborder le sujet de manière pragmatique sur tous les domaines de la RSE. Les 18 engagements, que compte le référentiel, sont accompagnés d'une grille de maturité permettant ainsi à chaque entreprise de propreté de se positionner et d'identifier ses marges de progression. Chaque dirigeant ou personne en charge de la RSE dans l'entreprise peut désormais accéder à une auto-évaluation en ligne sur ACESIA. Grâce au partenariat établi avec AFNOR CERTIFICATION, les adhérents FEP souhaitant attester de leur engagement RSE peuvent bénéficier d'un tarif préférentiel pour la réalisation d'une évaluation contrôlée ou l'accès au label Engagé RSE.

Lors du focus sur l'Egalité Professionnelle, Aurélie Boileau, Présidente de la Commission égalité professionnelle, a souligné que cette grande cause du quinquenat est un sujet à traiter dans notre profession. Le plan mis en place sur ce thème intitulé d' "Egal à égal, l'affaire de tous" vise à accompagner les entreprises et favoriser les bonnes pratiques sur la prévention du harcèlement, des violences sexistes et sexuelles, la mixité, la qualification, l'évolution de carrière, classification, promotion, rémunération et conditions de travail.

Les actualités sociales ont été abordées par Christine Balnat et Denis Polet, co-président de la Commission sociale, à travers un questions/réponses sur les salaires, la prime annuelle, classification, négociation....

Pour clôre l'Assemblée Générale, Daniel Herrero, ancien joueur puis entraîneur de rugby à XV français qui évoluait au poste de troisième ligne centre a partagé son expérience lors d'une conférence pleine d'énergie !