Classement des entreprises 2019

En 2018, les 70 premières entreprises de propreté de France ont enregistré une augmentation globale de 6,1% du chiffre d'affaires, selon le classement officel établi par le Monde de la Propreté et publié en exclusivité dans Services.

L’année 2018 témoigne d’une bonne croissance générale des acteurs du Top 70, selon le classement officiel établi par le Pôle Études R&D du Monde de la Propreté (cliquer ici pour le consulter). La croissance moyenne du chiffre d'affaires est de 6,1 %, légèrement inférieure néanmoins à celle de 2017 (+ 6,7 %). Sur les 70 premières entreprises, 13 ont connu une baisse de leur activité. Ces données permettent d’estimer le volume d’affaires total du secteur à environ 15,5 Md€ en 2018.

Top 10 : un ordre assez stable

Les 20 premiers acteurs du secteur confirment leur dynamisme. Parmi eux, une seule entreprise a vu diminuer son chiffre d’affaires propreté. Il n’y a pas de changement important dans la première partie du tableau. Les groupes du Top 10 montrent une bonne dynamique globale. La croissance moyenne reste élevée mais légèrement inférieure à celle de 2017 (+ 5,5 % en 2018, contre 6,3 %). Atalian, Challancin et Stem se distinguent par des taux de progression élevés, en raison notamment de stratégies de croissance externe. Après plusieurs années consécutives de baisse, le groupe ISS renoue avec la croissance, mais de manière insuffisante pour maintenir sa place de n° 6 prise par Derichebourg.

Dans la seconde partie du tableau du Top 20, les évolutions sont plus marquées. OMS Synergie Group prend la 11e place avec une croissance de plus de 9 %, tandis que STN Groupe descend à la 12e position en raison d’un léger recul de 2,80 % de l’activité. Au 14e rang, Sud Service SAS enregistre une progression de 16 % de son chiffre d’affaires (acquisition de la société Vidimus). Avec l’entrée dans le classement du groupe T2MC (67,40 M€ de CA propreté) à la 15e position, les entreprises Agenor, Arcade et Essi perdent une place, malgré une activité en hausse. Guilbert Propreté se maintient au 19e rang grâce à une augmentation de 7 % du chiffre d’affaires, tandis que Clinitex Services passe de la 18e à la 20e.

Croissance externe ou organique

D'une manière générale, on observe de belles croissances d'activité pour de nombreuses sociétés. Certaines d'entre elles ont suivi une politique d'acquisitions. C'est le cas d'Ecoclean Services (+ 43,75 %) avec la reprise d'Ecla Propreté (ex-VDS), de Net Plus (+ 17,03 %) avec le rachat de Clair et Net et Orléans Nettoyage, mais aussi d'Armor Groupe (+ 31,89 %) qui a réalisé une opération de croissance externe fin 2017. D'autres se sont appuyés sur une croissance organique. Il s'agit notamment de Maintenance Industrie (+ 23,88 %) qui a remporté de nombreux marchés. Sodexo Hygiène et Propreté (+ 15,71 %) a, lui, connu un fort développement grâce à la signature de contrats de facilities management. Utile & Agréable (+ 14,17 %) a vu son activité liée au remplacement de gardiens croître fortement. L'Entretien Dijonnais (+ 15,08 %) a, pour sa part, eu un bon développement commercial et créé de nouvelles structures.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------
> Article à relire dans le numéro #265 de Services de Octobre/Novembre 2019