Revalorisation des travailleurs de la 2nde ligne

Revalorisation des travailleurs de la 2nde ligne

La FEP propose une Conférence de progrès ! 

Les salariés de la propreté font partie de la « 2nde ligne ». Ces métiers sont peu valorisés au regard de leur utilité sociale. Mais l’achat de propreté est jugé souvent au seul prisme du coût. La question de leur visibilité reste un sujet dans la mesure où, le plus souvent, les agents interviennent hors la présence des « clients finaux ». En ce sens, la question des conditions de travail dans le secteur de la propreté s’appuie sur un dialogue social responsable comme en témoigne l’agenda social 2021 (rémunérations, classifications, primes, etc) signé à l’unanimité.  À ce titre il faut souligner la revalorisation des salaires de + 3% SMIC estimé pour 2021 et la revalorisation de la prime annuelle pour 2021 et 2022. 


Pour la FEP, reconnaitre et valoriser la filière de près de 540 000 emplois et 13 000 entreprises constitue un enjeu économique et social fort, qui, pour réussir, doit passer par une concertation large des parties prenantes : partenaires sociaux mais aussi clients publics et privés, élus de la Nation, Etat, territoires, experts et chercheurs pour qu’ensemble des voies et des moyens nouveaux puissent être explorés et des engagements mutuels pris. En ce sens, et s’inscrivant dans la dynamique impulsée par la création de la mission ministérielle confiée par le Ministre du Travail à Christine ERHEL et Sophie MOREAU-FOLLENFANT pour réévaluer les travailleurs de la 2nde ligne, la FEP organisera en mai 2021 une Conférence de Progrès pour laquelle elle a d’ores et déjà le parrainage du Ministère du Travail et sollicité celui du Ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance).