Espace presse

Visite du CFA Propreté INHNI Ile-de-France à Villejuif par la députée Albane Gaillot (La REM)

Visite du CFA Propreté INHNI Ile-de-France à Villejuif par la députée Albane Gaillot (La REM)

La députée Albane Gaillot (La REM) a visité ce jeudi 21 septembre après-midi le CFA Propreté INHNI Ile-de-France, installé à Villejuif dans sa circonscription du Val-de-Marne.

 A l’approche de la nouvelle réforme de la formation professionnelle, cette rencontre a été l’occasion pour la députée de découvrir une branche professionnelle qui recrute et insère durablement dans l’emploi.   

Une branche professionnelle engagée pour la formation

Par ses actions de valorisation des métiers et d’accompagnement des publics, la branche propreté encourage l’intégration des jeunes dans le secteur.

En Ile-de-France, plus de 385 jeunes sont inscrits en apprentissage dans l’un des 5 diplômes de formation initiale, du CAP au Master, proposés par les CFA propreté INHNI IDF.

Dans un contexte peu favorable à l’emploi des jeunes, la perspective d’accéder à des postes pérennes et variés constitue une réelle opportunité pour eux, 83% des contrats dans la profession étant des CDI.

 

La propreté, un secteur dynamique

 Lors de cette visite, Albane Gaillot a rencontré des apprentis en CAP, BTS et Master. Avec leur équipe pédagogique, ils ont pu lui faire découvrir cette profession qui assure au quotidien un cadre de vie et de travail sein pour tous. 

En  effet, les prestations des entreprises de propreté contribuent notamment à la protection de l’environnement, à la qualité des produits (industriels, alimentaires…) ou encore à l’hygiène dans les établissements de santé.

 Face à ce constat, la députée, qui s’est montrée très intéressée, a souligné l’intérêt social et économique d’un secteur qui recrute et offre de réelles perspectives d’évolution de carrière dans différentes professions (agents  machinistes, chefs d’équipes, responsable de site, directeurs d’agence...).

________________________

La Branche professionnelle de la propreté représente 43 500 entreprises et près d’un demi-million d’emplois. En Ile-de-France, les plus de 3600 entreprises de propreté emploient plus de 160 000 salariés, et créent en  moyenne près de 1900 emplois net par an. 
L’INHNI est l’organisme de formation historique du secteur : chaque année, 1 500 apprentis et 21 000 stagiaires y sont formés.