Mobilité - Calculette Carbone et impact des déplacements

Mobilité - Calculette Carbone et impact des déplacements

La calculette Carbone des prestations de propreté

La calculette carbone des prestations de propreté permet de mesurer l’impact carbone des déplacements liés à un chantier.

 Elle combine les émissions liées à 3 types de déplacements : 

  • les déplacements des agents de propreté,
  • les déplacements du personnel encadrant,
  • les livraisons courantes des consommables et des produits de nettoyage chez le client.

Quelle est l'utilité de cette calculette ?

Cette calculette sert à mesurer l'impact carbone des déplacements liés à un chantier. Cela vous permettra : 
- d'échanger avec vos clients sur l'impact carbone de vos services afin qu'ils puissent l'inclure dans leurs bilans de gaz à effet de serre et que vous puissiez réfléchir ensemble à des solutions pour lutter contre le réchauffement climatique ; 
- de vous fixer des objectifs de réduction réalistes en fonction des contraintes locales et des différents paramètres sur lesquels vous pensez pouvoir agir ;
- de mesurer régulièrement les évolutions de votre empreinte carbone en fonction de l'évolution des pratiques de mobilité.

Il faut compter en moyenne 45 min - 1h pour un chantier de taille moyenne. La récolte de données, auprès des salariés et des prestataires, est ce qui prend le plus de temps.

Cliquez sur l'image ci-dessous pour télécharger la calculette

Comment fonctionne-t-elle ?

- Les onglets (2), (3) et (4) sont ceux dans lesquels vous devrez travailler. L'onglet (5) comporte les résultats des analyses, à imprimer si besoin. L'onglet (6) ne doit pas être modifié.
- Les cellules à compléter sont en
rouge et deviennent vertes une fois qu'elles ont été remplies. Les cellules blanches ne doivent pas être modifiées. Pour éviter les erreurs, ces cellules ont été verrouillées, si vous souhaitez modifier leur contenu : allez dans l'onglet "Révision", cliquez sur 'Ôter la protection' et entrez le mot de passe "FARE".
- Les déplacements analysés sont divisés en 3 catégories : les déplacements quotidiens sur le chantier (agents, encadrants affectés au site), les déplacements des visiteurs ponctuels (endrants hors chantier, agents itinérants) et les livraisons ponctuelles.
- 2 méthodes de calcul vous sont proposées dans les onglets (3) et (4), vous devrez choisir celle qui vous convient le mieux.
- Tous les tableaux comportent une partie "Pratiques actuelles" qui est obligatoire et une partie 'Objectifs' qui est optionnelle.

Y a-t-il des astuces pour bien l'utiliser ?

- Dans le cas de trajets avec plusieurs modes de transport, il est préférable de choisir celui le plus polluant (ex. si un agent prend le bus et le métro, choisissez le bus).
- Il n'est pas nécessaire de remplir toutes les cases rouges. Par exemple, si vous avez utilisé la méthode approfondie pour calculer les distances parcourues, il ne faut pas remplir les cases de la méthode simplifiée.
- Soyez vigilants à ne pas compter deux fois la même personne (ex. si un inspecteur fait aussi la livraison de matériel, le compter dans visiteurs ponctuel OU livraisons).
- Certaines parties nécessitent de faire des choix (ex. prendre en compte les livraisons faites par des prestataires extérieurs ou non). Harmonisez ces décisions à l'échelle de l'entreprise afin que les résultats soient comparables entre chantiers.

A quoi servent les objectifs ?

La partie "Objectifs" des tableaux peut être remplie dans un second temps pour essayer d'identifier les leviers d'actions et améliorer les résultats. Pour que le calcul des objectifs fonctionne, il faudra remplir les parties concernées dans les onglets (2), (3) et (4).

Nous vous recommandons d'étudier les solutions suivantes et de tester leur impact avec la partie objectifs :
- Réduire les déplacements : diminuer le nombre d'allers-retours quotidien et favoriser travail en continu (1 personne ne vient qu'une fois sur site plus longtemps, ou 2 temps partiels regroupés en 1 temps plein), diminuer le nombre d'allers-retours ponctuels (diminuer la fréquence, limiter la segmentation du travail et attribuer plus de fonction à une personne), éudier les possibilités de réaffectation pour les personnes trop loin du chantier.
- Encourager des alternatives à la voiture : envisager des déplacements à pieds, en vélo ou en transports en commun (pour les salariés habitant à proximité des chantiers ou d'un arrêt de transport en commun). 
- Optimiser l'usage de la voiture : encourager le covoiturage (si des salariés habitent à proximité l'un de l'autre et ont des horaires de travail similaires), utiliser des véhicules à motorisation propre (notamment les véhicules utilitaires).

D'où proviennent les données utilisées ?

L'impact CO2 des déplacements est calculé à partir des facteurs d'émission de la Base Carbone de l'ADEME. La liste des facteurs d'émission utilisés, les hypothèses et méthodologies de calcul sont détaillées dans l'onglet (6). 
Les facteurs d'émission sont régulièrement actualisés par l'ADEME, notamment pour les véhicules à faibles émissions pour lesquels les technologies évoluent rapidement. Une mise à jour régulière de ces hypothèses sera donc nécessaire pour permettre une analyse fiable de l'impact carbone des déplacements.

Pour actualiser les facteurs d'émission, vous pouvez utiliser la Base Carbone mise à disposition gratuitement par l'ADEME sur : https://www.bilans-ges.ademe.fr/fr/accueil/authentification.

Vous souhaitez vous engager dans la mobilité tout en étant accompagné ?

Le Fare Propreté vous propose un parcours de formation en distanciel, financé à 100%