Le contrat d’apprentissage permet à l'apprenant d’obtenir une qualification professionnelle, soit par un diplôme, soit par un titre professionnel enregistré au RNCP.

A qui s'adresse-t-il ?

Le contrat d'apprentissage peut concerner :


  • tous les jeunes de 16 à 29 ans révolus,
  • les jeunes de 15 ans (sous conditions),
  • les moins de 35 ans lorsque : 
    • l’apprenti prépare un diplôme ou un titre supérieur à celui déjà obtenu,
    • le précédent contrat a été rompu pour des raisons indépendantes de sa volonté, ou pour inaptitude physique temporaire.
  • toute personne, sans limite d'âge si :
    • l’apprenti est reconnu travailleur handicapé,
    • l’apprenti a un projet de création ou de reprise d’entreprise supposant l’obtention d’un diplôme,
    • l’apprenti est sportif de haut niveau

Quels types de contrat et pour quelles durées ?

Le contrat d'apprentissage peut être conclu en CDD ou CDI.


Lorsqu’il est conclu dans le cadre d’un CDI, le contrat débute par la période d’apprentissage d’une durée équivalente au cycle de la formation suivie, sans remettre en cause la protection particulière dont bénéficie l’apprenti pendant sa période de formation théorique et pratique.


La durée du contrat d’apprentissage peut varier de 6 mois à 3 ans en fonction du type de profession et de la qualification préparée. Cette durée peut être adaptée pour tenir compte du niveau initial de compétence de l’apprenti.

Quel diplôme pour quel poste ?

  • Agent qualifié de service
  • Agent de service en milieux à exigences spécifiques
  • Agent d’hygiène
  • Agent machiniste
  • Laveur de vitres
  • Agent en ultra-propreté
  • Agent d’entretien et de rénovation en propreté
  • Agent qualifié en stérilisation
  • Chef(e) d’équipe propreté
  • Inspecteur(-trice), chargé(e) de clientèle
  • Responsable de site
  • Chargé(e) d’études
  • Animateur(trice) Qualité Sécurité Environnement et Développement Durable
  • Responsable qualité, technique
  • Responsable de secteur
  • Responsable d’exploitation
  • Responsable commercial
  • Cadre multiservices
  • Responsable commercial
  • Chef(fe) d’agence multiservices
  • Responsable qualité multiservices

Quelle prise en charge financière ?

Le financement des contrats d’apprentissage de la Propreté est effectué par AKTO. Découvrez les modalités de financement pour les entreprises de propreté.


L’entreprise adresse, au plus tard dans les 5 jours qui suivent le début d’exécution du contrat. à AKTO, son Cerfa, téléchargeable ici.


Actuellement , le niveau de prise en charge annuel des formations aux métiers techniques est le suivant.

Code RNCPLibellé de la formationNiveau de la certificationNPEC ANNUEL 
A PARTIR DU 01/09/2022
RNCP30744

Titre Manager de la stratégie commerciale et marketing

niveau 711 567 €
RNCP34583

Titre Responsable développement hygiène propreté et services

niveau 610 350 €
RNCP20692

BTS Métiers des services à l’environnement

niveau 59 375 €
RNCP14893

Bac Pro hygiène, propreté, stérilisation

niveau 412 111 €
RNCP24655

CAP Agent de propreté et d'hygiène

niveau 39 190 €
RNCP35552

TFP Chef d’équipe en propreté

niveau 38 277 €
RNCP35551

TFP Agent d’entretien et de rénovation en propreté

niveau 38 277 €
RNCP35611

TFP Agent machiniste en propreté

niveau 38 500 €
RNCP278

TP Agent de propreté et d’hygiène

niveau 39 000 €

A noter, le TP APH va faire l’objet d’une nouvelle recommandation très prochainement par France compétences.


Par ailleurs, ces forfaits seront susceptibles d’être de nouveau modifiés en 2023, le Conseil d’administration de France Compétences envisageant de nouvelles recommandations pour l’ensemble des certifications en avril 2023.


Le tableau des niveaux de prise en charge pour l’ensemble des certifications (formation métiers et transverses) est à télécharger sur le site de France Compétences.

Quelle rémunération pour les apprentis ?

Les partenaires sociaux de la propreté ont défini un barème conventionnel des rémunérations minimales pour les formations aux métiers techniques de la propreté.

Comment réussir l'intégration d'un apprenti ?

La mission du maître d'apprentissage

Le recrutement et le turnover ont un coût non négligeable pour l'entreprise. Il est nécessaire de fidéliser le plus possible ses nouveaux salariés. 
Aussi, il est primordial de mettre en place un tutorat efficace pour faciliter l’intégration et la fidélisation des alternants.


La mission du maitre d’apprentissage est d’accueillir, informer, former et guider le nouvel entrant pendant toute la durée de son contrat.
ll est à la fois :

  • le responsable direct de l’alternant;
  • la personne de liaison avec le centre de formation;
  • la personne en lien avec les services RH de l’entreprise.


Désigner un maitre d’apprentissage est une obligation pour l’entreprise prévue par le code du travail

QUI PEUT-ETRE MAITRE D'APPRENTISSAGE ?



Le maitre d’apprentissage doit :

  • être volontaire
  • détenir un diplôme ou un titre relevant du même domaine et d’un niveau au moins équivalent à celui préparé par l’apprenti, et :
    • justifier d’au moins 1 année d’activité professionnelle en rapport avec la qualification visée
    • ou avoir exercé pendant au moins 2 ans une activité en rapport avec la qualification préparée par l’apprenti.
Le nombre d’apprentis par maître d’apprentissage

Un maître d’apprentissage peut suivre 2 apprentis en simultané et un apprenti supplémentaire dont la formation est prolongée en cas d’échec à l’examen. La fonction d’accompagnement peut être partagée entre plusieurs salariés de l’entreprise, au sein d’une équipe tutorale. Un maître d’apprentissage référent est alors désigné.

Former son maître d’apprentissage

Encadrer un alternant ne s’improvise pas.
Des formations de maître d’apprentissage existent et peuvent faire l’objet d’une prise en charge par AKTO aussi n’hésitez pas à contacter votre conseiller AKTO

Exercer sa fonction de maître d’apprentissage

Les dépenses liées à l'exercice de la fonction de maître d’apprentissage bénéficient d’une participation financière d’AKTO,  contactez votre conseiller AKTO.